TwitterfacebookYouTubeSteamRSS
Logo JambonBurst
La toute dernière chronique
Firewatch : sortir ou ne pas sortir des sentiers battus
PRESS UP TO RAUS
Chroniques

PRESS UP TO RAUS

luftrausers-featured2

Vlambeer est un petit studio de jeux-vidéo néerlandais qui est un très bon exemple du carton que peut faire le micro-développement de jeux indépendants et surtout une bonne preuve que le jeu d’arcade n’est pas mort et sait s’adapter aux nouveaux supports. En 2010, il crée Super Crate Box, un mini jeu de plateforme disponible d’abord sur PC puis sur tablette, et la même année Ridiculous Fishing : A Tales of Redemption, un jeu de pêche d’action sur téléphone. Les 2 jeux, très réussis sur le plan graphique aussi bien que du gameplay vaudront au studio d’être reconnu lors d’un festival de jeux indépendants. Sous l’aile de Devolver Digital (qui a repris Serious Sam et qui édite depuis du jeu indépendant à succès Hotline Miami), Vlambeer créer un RPG basé sur l’univers de Serious Sam: The Random Encounter.

Le studio commence alors le développement de Luftrauser en 2012, c’est mini jeu d’arcade flash à la patte graphique simple, à la musique entrainante et au gameplay efficace bien qu’aussi sobre qu’un Space Invader. Mais déjà tout le potentiel du meilleur simulateur de RAUSERS est là. Sa version hautement améliorée est propulsée hors de son sous-marin en 2014 : LUFTRAUSERS.

5 Boutons : X pour tirer et UP, DOWN, LEFT, RIGHT pour se diriger. LUFTRAUSERS vous met au contrôle d’un RAUSER, un puissant avion qui vous emmènera dans des dogfights addictifs au milieu de l’océan. Une horde d’avions de toute sorte et de cuirassés vous prendra alors pour cible. Votre RAUSER est endommagé?! Kein Problem, il suffit d’arrêter de tirer pour enclencher la réparation.

ACHTUNG! L'ennemi déploie des armes non conventionnelles pour vous éliminer!

ACHTUNG! L’ennemi déploie des armes non conventionnelles pour vous éliminer!

Bien que réalisé avec une très petite palette de couleurs, LUFTRAUSERS est un modèle de lisibilité dans un jeu de shoot’em up. Que ça soit visuellement ou au niveau sonore, tout a été pensé pour mesurer les dégâts subits par notre RAUSER et évaluer immédiatement la menace. De plus, malgré des décors minimaux, on garde une compréhension très précise de l’espace, et on tourne pas dans tous les sens complétement perdu.

Niveau contenu, LUFTRAUSERS propose une série de succès qui débloquent de nouveau modules pour les RAUSERS. En tout, nous disposons de 5 modules différents pour les 3 parties de l’avion à savoir : les ailes qui contiennent les armes, la coque qui définie les caractéristiques vitales, et les moteurs qui varient la propulsion. C’est donc au final 125 combinaisons qui sont possibles, sachant qu’on peut aussi jouer avec des combinaisons randoms. Ça varie vraiment le gameplay bien que certaines combinaisons sont vraiment faibles ou dures à jouer. BONUS: La soundtrack est variable en fonction de ces combinaisons, ce qui est à mon avis, un vrai idée de génie, en effet chaque module unique correspond à un instrument unique. Ainsi les 5 ailes donnent 5 parties de drums différentes, les 5 moteurs donnent 5 basses différentes et les 5 coques donnent 5 leads différentes. Au final, c’est 125 soundtrack possibles, avec un thème majeur qui revient pour toute.

Le laboratoire où l'on choisi les parties de l'avion avant de RAUS.

Le laboratoire où l’on choisi les parties de l’avion avant de RAUS.

Déjà fort de sa soundtrack, l’ambiance du jeu frappe fort aussi via un thème Dieselpunk : des sous-marins, des tas d’aéroplanes et de bateaux nous rappelant une seconde guerre mondiale modernisée et pulp. Quelques mini cutscenes et personnages viennent ajouter un peu de charme à ce jeu qui reste un jeu d’arcade apéro. Comptez 1h de jeu pour débloquer l’essentiel des modules, certains succès sont très durs, mais pas indispensables à résoudre. Néanmoins, en tant que jeu d’arcade c’est vraiment ce qui se fait de mieux, après pour 10€ sur Steam, chacun et libre d’acheter sachant que ça finance un studio qui pour l’instant réussi tout ce qu’il fait et qui nous promet quelques autres bon jeux à venir, notamment Nuclear Throne qui est en développement et qui risque aussi d’être une perle graphique et de gameplay.

DISPONIBLE SUR STEAM

RAUS

zacbru

Rédacteur

Voir ses autres articles

Firewatch : sortir ou ne pas sortir des sentiers battus
Les gens de Hi-Rez Studios pensent encore qu’ils savent faire des shooters
Preview : Ark : Survival Evolved

à voir aussi

Commentaires (12)

Ecrire un commentaire
  1. Mr_Vercetti

    Wow,je suis réellement super emballé par ton article Bru, les shmups n'étant pas ma tasse de thé (les vaisseaux spatiaux et la SF :v), cette histoire de soundtrack et l'univers dieselpunk me séduisent. Et la lisibilité, ça me paraît si important pour ce genre de jeu,

  2. Z

    Vlambeer <33

  3. Deleted

    J'ai bien cru que tu ne mentionnerais jamais Nuclear Throne  :D
    Ouais, ce studio a un petit style bien à lui. Moi qui ne suis pas un fanatique des shoot 'em up, j'accroche pourtant plutôt bien à leur mentalité.

  4. Sneeper

    Dans ce jeu t'as plus envie d'essayer de nouvelles combinaisons pour la musique que pour l'efficacité.

  5. Cyanure

    Super article, je compte l'acheter une fois que j'aurai exploré un peu plus ma "liste des jeux achetés en promo qui prennent la poussière". TM (C)

    J'ai un coupon -40% qui périme le 15 mai, si ça intéresse quelqu'un !

Voir la suite des commentaires