TwitterfacebookYouTubeSteamRSS
Logo JambonBurst
La toute dernière chronique
Firewatch : sortir ou ne pas sortir des sentiers battus
Areal, scam de l’année ?
On s'en fout

Areal, scam de l’année ?

Certains d’entre vous ont peut-être entendu parler d’Areal, un projet Kickstarter vendu au départ comme celui d’ex-développeurs de STALKER.

La polémique avait déjà frappé lorsqu’il s’était avéré que les développeurs de West Games n’avaient en fait passé que peu de temps sur le STALKER en question; que le projet, à hauteur de 50 000$ (alors qu’il se veut décliné sur PC, Mac, Linux, Wii U, Xbox One, et PS4 pour 2016 avec un moteur maison, rien que ça messieurs-dames), n’avait rien à montrer à part quelques concept-arts dont certains étaient directement repris de vieux concepts de STALKER, encore une fois. De quoi être sérieusement sceptique quand on sait que le jeu en soi devrait êrtre un shooter en monde ouvert, dynamique et post-apocalyptique. A la suite de quoi, de nombreuses personnes avaient annulé leur participation sur Kickstarter.

Il y a quelques jours, il s’est avéré malgré tout que le financement d’Areal via Kickstarter a réussi, par un miracle quelconque. Enfin, pas tellement. En effet, deux jours avant la fin du financement du projet, Kickstarter vient de le suspendre.

Les backers ont reçu le mail suivant :

Hello,

This is a message from Kickstarter’s Trust & Safety team. We’re writing to notify you that the Areal (Suspended) project has been suspended, and your $*** USD pledge has been canceled. A review of the project uncovered evidence that it broke Kickstarter’s rules. We may suspend projects when they demonstrate one or more of the following:

  • A related party posing as an independent, supportive party in project comments or elsewhere
  • Misrepresenting support by pledging to your own project
  • Misrepresenting or failing to disclose relevant facts about the project or its creator
  • Providing inaccurate or incomplete user information to Kickstarter or one of our partners

Accordingly, all funding has been stopped and backers will not be charged for their pledges. No further action is required on your part.

We take the integrity of the Kickstarter system very seriously. We only suspend projects when we find strong evidence that they are misrepresenting themselves or otherwise violating the letter or spirit of Kickstarter’s rules. As a policy, we do not offer comment on project suspensions beyond what is stated in this message.

Regards,
Kickstarter Trust & Safety

Possibilités donc de financement par un tiers relié au projet, d’auto-financement, de défaut volontaire ou de falsification d’informations.

On a pu par ailleurs constater sur Kicktraq quelques irrégularités étranges ces jours derniers, avec 3 mystérieux backers finançant près de 24 000$ à eux seuls et permettant soudainement le financement du projet alors que le Kickstarter était près d’échouer.

De là à annoncer une arnaque totale, ce qui était déjà relativement aisé à assumer depuis les premiers doutes soulevés sur le projet Areal, il n’y a qu’un pas que nous franchirons sans hésiter.

Shiroi

Rédacteur

Voir ses autres articles

La chaine Youtube JambonBurst se réveille
Le jeu du dimanche : Dixit
Le jeu du dimanche : Cards Against Humanity

à voir aussi

Commentaires (6)

Ecrire un commentaire
  1. Zekat

    Et attends, c'est pas fini. Ils refont une campagne de financement (du copié collé de leur Kickstarter), sur leur site officiel:

    http://areal.west-games.com/

    C'est assez navrant.

  2. Foliok

    Et le pire c'est qu'ils continuent à essayer ...

    D'ailleurs, si vous voulez un peu plus de lecture il y a l'affaire Yogventures qui est pas mal dans le genre : http://kotaku.com/how-a-successful-kickstarter-lost-half-a-million-dollar-1608877998
    tl;dr: Des Youtubeurs connus font un kickstarter pour créer "le jeu du siècle", empochent $500 000, ne font pas le jeu, les plagers gueulent et veulent leur argent, les créateurs du kickstarter ne veulent pas rembourser.

  3. Zekat

    D'ailleurs, si vous vous un peu plus de lecture il y a l'affaire Yogventures qui est pas mal dans le genre : http://kotaku.com/how-a-successful-kickstarter-lost-half-a-million-dollar-1608877998
    tl;dr: Des Youtubeurs connus font un kickstarter pour créer "le jeu du siècle", empochent $500 000, ne font pas le jeu, les plagers gueulent et veulent leur argent, les créateurs du kickstarter ne veulent pas rembourser.

    Ha oui, sous prétexte que le jeux qu'ils voulaient faire était trop imposant. Oké. Bin fallait pas demander de l'argent pour..
    Mieux vaut financer une salade de patate, c'est moins risqué.

  4. Jaskier

    Y'a une petite erreur dans la news, en fait il se trouve que ce sont vraiment les personnes qu'ils prétendent, et on bien bossé sur STALKER en tant que lead designer ou des trucs dans le style.

    Non, c'est juste que les mecs se sont branlé les noix avant leurs kickstarter et demandent une somme plutôt étrange pour un jeu dont on n'a pas vu une seule seconde de gameplay. Com' désastreuse.

  5. Shiro

    Y'a une petite erreur dans la news, en fait il se trouve que ce sont vraiment les personnes qu'ils prétendent, et on bien bossé sur STALKER en tant que lead designer ou des trucs dans le style.
    Il ont bossé dessus, on est d'accord (j'ai pas dit le contraire, d'ailleurs), mais y'a eu tout un bordel avec Vostok Games, avec menaces de recours en justice et tout, comme quoi eux ne sont pas les lead dev de STALKER et que la plupart ont joué un rôle 'mineur' dans le développement.

    Et on ne parle pas non plus de la vrai-fausse lettre que Poutine leur aurait aussi envoyée...

Voir la suite des commentaires