TwitterfacebookYouTubeSteamRSS
Logo JambonBurst
La toute dernière chronique
Firewatch : sortir ou ne pas sortir des sentiers battus
Le jeu du dimanche : Cards Against Humanity
Le jeu du dimanche

Le jeu du dimanche : Cards Against Humanity

Aujourd’hui c’est dimanche, et c’est l’heure de la traditionnelle belote chez mamie Huguette après un repas interminable. Et ça depuis… personne ne s’en souvient vraiment. Mais depuis vraiment longtemps.

Ras le bol de tout ça ? Ça tombe bien parce qu’ici, tous les dimanches*, JBB vous présente un nouveau jeu de plateau/de rôles/de cartes qui mettra le feu à vos tables** dans la joie, la bonne humeur et les insultes triviales.

Faisons donc place cette semaine à : Cahtitre Les cartes disent tout haut ce que l’on ose même pas penser tout bas. Celles-ci, en tous cas. Vous aurez été prévenu.

Cards_Against_Humanity_BoxEditeur : Cards Against Humanity

Prix : Spécial : le jeu est disponible en version physique en anglais sur le site officiel pour 25$, mais il est également disponible gratuitement en print-and-play sous licence creative common (vous pouvez utiliser le jeu et le modifier gratuitement mais vous n’avez pas le droit de le vendre sans la permission des auteurs). Le site officiel liste différentes traductions du jeu pour l’impression.

Joueurs : de 2 à ∞

Age : il est conseillé de laisser les enfants en dehors de ce jeu, mais c’est votre problème, on va pas vous dire comment élever vos gosses, non plus

Durée : variable

Difficulté : simple et à la portée de tous les esprits malades


Le jeu va commencer, et il est alors de mettre de côté le politiquement correct et de séparer les cartes en deux decks : les cartes blanches d’un côté, et les cartes noires de l’autre.

Le principe du jeu est très basique : chaque joueur se voit distribuer 10 cartes blanches qui vont constituer son capital de réponses, et l’un des joueurs se voit désigné Tsar,  le premier à « poser » une question. Pour ce faire, il va tirer une carte noire et la retourner face visible pour tous.

cartesnoires

Chaque autre joueur (le Tsar ne peut pas répondre à la question qu’il a retournée) va choisir parmi ses cartes une réponse (ou plus si la question l’exige) qu’il estime la plus pertinente/décalée/sale/horrible/autre et la poser face cachée à côté de la question.

Le Tsar mélange ensuite les réponses avant de les retourner. C’est à lui de déterminer entre deux éclats de rire et/ou remarques faussement offensées la réponse qui lui parait la plus adéquate. Le joueur qui a posé la réponse choisie gagne un point.

carteblches

Chaque joueur ayant répondu tire ensuite un nombre de cartes blanches suffisant (une seule carte en général) pour en avoir à nouveau 10 en main. Le joueur à la gauche du Tsar actuel devient le nouveau Tsar, et retourne une nouvelle question à laquelle les autres joueurs devront répondre, et ainsi de suite.

Avant de poser une carte réponse, le joueur peut également parier l’un de ses points, pour lui permettre de poser une seconde réponse. En cas de victoire, le joueur conserve son point, mais en cas de défaite il le perd au profit du vainqueur du round.

Le premier joueur obtenant 5 points gagne la partie. Il existe également de nombreuses règles additionnelles permettant de faire durer le jeu ou de le modifier, dont la plus populaire et généralement utilisée est Happy Ending : au lieu de terminer le jeu à 5 points, on met de côté la carte noire ‘Faites un Haiku‘, et lorsque tout le monde en a assez de jouer, on pose cette carte comme dernière question, et le joueur avec le plus de points gagne la partie.


L’avis de JBB :

Définitivement à écarter si vous vouliez y jouer avec des personnes sensibles et facilement offensées, le jeu par contre se révèle terriblement amusant en compagnie de gens à l’esprit ouvert à l’humour noir et aux remarques borderline. Le nombre potentiellement infini de joueurs en fait également un excellent party game à proposer à n’importe quelle occasion.

 

approved_stamp

 

*mais pas trop.
**nous ne sommes en aucun cas responsables en cas de départ de feu effectif sur votre table dû à l’un des jeux présentés. Vous devez certainement vous y être mal pris.

Shiroi

Rédacteur

Voir ses autres articles

La chaine Youtube JambonBurst se réveille
Le jeu du dimanche : Dixit
The EXPENDABROS : c’est fun et surtout c’est gratuit

à voir aussi

Commentaires (2)

Ecrire un commentaire
  1. oBi

    Jeu rigolo.
    La première fois la carte réponse la plus drôle gagne, peu importe le contexte. Par contre les parties suivantes il vaut mieux la jouer fine.

  2. Jronimooo

    Go s'en faire un sur tabletop NOW

Ecrire un commentaire