TwitterfacebookYouTubeSteamRSS
Logo JambonBurst
La toute dernière chronique
Firewatch : sortir ou ne pas sortir des sentiers battus
Le jeu du Dimanche : Le poker des Cafards
Le jeu du dimanche

Le jeu du Dimanche : Le poker des Cafards

Aujourd’hui c’est dimanche (ou presque), et c’est l’heure de la traditionnelle belote chez mamie Huguette après un repas interminable. Et ça depuis… personne ne s’en souvient vraiment. Mais depuis vraiment longtemps.

Ras le bol de tout ça ? Ça tombe bien parce qu’ici, tous les dimanches*, JBB vous présente un nouveau jeu de plateau/de rôles/de cartes qui mettra le feu à vos tables** dans la joie, la bonne humeur et les insultes triviales.

Faisons donc place cette semaine à :

Vous êtes mentaliste ? Vous savez lire dans les rictus de vos adversaires ? Vous avez un don naturel pour desceller les menteurs ? Et par dessus tout êtes un As du bluff ? Alors il est temps de mettre vos talents en œuvre pour vous débarrasser de tous ces vilains nuisibles !

Prix : ~12 €***

Joueurs : de 2 à 6

Age : 8+

Durée : ~15mn

Difficulté :  Très facile à jouer


Il existe 8 familles de vilaines bêtes : les chauves-souris, les rats, les araignées, les mouches, les scorpions, les crapauds, les punaises et les cafards. Votre but ? glisser subtilement vos vilaines bestioles chez vos adversaires tout en évitant de vous en ramasser. Comment ? En leur mentant, tout simplement.

En début de partie toutes les cartes sont mélangées puis distribuées entre les différents joueurs. Chacun se retrouve donc avec son petit contingent de nuisibles qu’il garde à l’abri des regards indiscrets. Le premier joueur à parler va tendre une carte -face cachée- à un adversaire de son choix, en lui annonçant -ou pas- ce qu’il lui donne : « ceci est un cafard ! ». Le joueur qui reçoit la bébête a alors 3 possibilités :

  • Il pense que l’affirmation est vraie, auquel cas il l’annonce et retourne la carte « Oui je pense que c’est un cafard » et PAF
  • Il peut aussi penser que l’autre joueur lui ment ! Dans ce cas il l’annonce et retourne aussi la carte « Teuteuteu, je suis sûr que c’est pas ça » et PAF
  • Enfin il peut regarder discrètement la carte qu’on lui tend, et à son tour essayer de la refourguer à un troisième joueur. « hummm, tiens en fait c’est un rat » ou « ouais je confirme c’est un vieux cafard »

Si un joueur qui reçoit une carte a mal deviné ce qu’on lui tendait, il prend alors la carte et la laisse affichée devant lui.  Elle comptera comme point de pénalité. Si le joueur à bien deviné la carte qu’on essayait de lui refiler, c’est le joueur qui lui a proposé la carte qui la prend comme pénalité. Évidement vous ne pouvez pas essayer de refourguer une carte à quelqu’un qui l’a déjà vu ! C’est alors au joueur qui a pris la carte comme pénalité de proposer une carte à un adversaire, et ainsi de suite.

Personne ne gagne vraiment au poker des Cafard, mais des gens perdent ! En effet, au bout de 4 créatures de la même espèce devant vous, ou si vous êtes à court de cartes et que c’est à vous de proposer une bestiole à quelqu’un, vous avez perdu ! Il est donc facile de s’acharner sur votre petit frère qui à déjà 3 crapauds devant lui, en essayant de faire passer vos crapauds pour des scorpions. Serrez-vous assez perspicace pour feinter sans être démasqué ? Pour contre-feinter ce cafard qui est réellement un cafard mais qu’on vous tend avec un vrai faux-air de mensonge ?


L’avis de JBB :

Difficile de proposer des mécaniques plus épurées que ce poker des cafards : le bluff dans son plus simple appareil. Malgré tout, les approches et le style de jeu évolue au fil des parties. Comme tout bon jeu de bluff qui se respecte, on apprend à connaitre ses adversaires à mesure que les parties passent. Même si les graphismes sont très enfantins, ce jeu ne s’adresse pas seulement aux petits, et il pourra sans problème vous amuser avant de laisser place à quelque chose de plus consistant. Un jeu apéritif en quelque sorte !

*mais pas trop.
**nous ne sommes en aucun cas responsables en cas de départ de feu effectif sur votre table dû à l’un des jeux présentés. Vous devez certainement vous y être mal pris.
***en fonction de votre revendeur, les prix peuvent parfois varier de quelques euros. Méfiez-vous de ceux qui tirent un peu trop les marges vers le haut.

Zoco

Rédacteur

Voir ses autres articles

Heroes Of The Storm : un MOBA de plus ou vraie alternative ?
Le jeu du dimanche : BANG! le jeu de dés
VERSUS FIGHTING : une histoire de sticks

à voir aussi

Commentaires (1)

Ecrire un commentaire
  1. Shiro

    Merci pour le relais, je suis vraiment à court de temps en ce moment.

    J'y jouerai bien, à celui-ci !

Ecrire un commentaire