TwitterfacebookYouTubeSteamRSS
Logo JambonBurst
La toute dernière chronique
Firewatch : sortir ou ne pas sortir des sentiers battus
OVERKILL : Moins de MTs, plus de DLCs
On s'en fout

OVERKILL : Moins de MTs, plus de DLCs

Vous rappelez-vous du fiasco de l’été dernier ? Pour vous rafraîchir la mémoire, OVERKILL avait lancé un petit évènement lié à son produit phare PAYDAY 2, le principe était de compléter des objectifs tels « tuer X fois tel ennemi » ou « terminer X fois telle mission », avec pour récompenses finales pleins de choses gratuites sympathiques pour le jeu.

blackmarketSeulement, dès le premier jour, OVERKILL annonce la couleur et sort des coffres-forts contenant des skins d’armes, que vous devez ouvrir à manière de caisses sur TF2 ou CS:GO en achetant une perceuse à 2,50€. Cela sans compter que ces « skins purement cosmétiques » ont une petite chance d’être fournis avec des avantages de statistiques sur votre arme, impossibles à obtenir autrement.

fuoverkill

Plus de 8000 upvotes pour une simple phrase qui fait mal

Autant dire que ce contenu « gratuit » attisa la colère de la communauté du jeu, et le mot est faible car c’est en réalité un véritable shitstorm qui avait envahi les forums à coups de « Fuck you Overkill » et autres « Je désinstalle ce jeu pour toujours ». Le reste du Crimesfest n’augura rien de bon puisque le reste des récompenses s’avérèrent être en grande partie des masques gratuits et une animation de saut à moitié fonctionnelle.

Depuis ce sombre épisode, bien des évaluations négatives ont fusé et la confiance envers OVERKILL a convergé vers le néant absolu. Le développeur suédois a alors commencé à tenter de se racheter, tout d’abord en rendant gratuits les avantages liés aux skins pour tout le monde, puis en sortant des nouveaux DLCs au contenu plus que correct (dont même un gratuit si vous le possédiez déjà sur PAYDAY : The Heist), qui vous envoient carrément en Russie ! Mais la tension restait palpable entre les joueurs et le studio.

C’est alors que très récemment, OVERKILL a annoncé une grande nouvelle : ils sont parvenus à acheter les droits exclusifs de PAYDAY 2 en échange de quelques millions en meubles ikéa, se séparant ainsi de 505 Games. Pour fêter ceci, ils annoncent la sortie de la 100ème mise à jour et suppriment les microtransactions dans le futur en retirant les perceuses pour les prochains coffres-forts pleins de skins.

Pour mieux expliquer : Les anciennes perceuses et les anciens coffres-forts resteront payants mais vous ne pourrez plus les trouver en jeu, seuls les nouveaux coffres pourront être ouverts gratuitement. Devant cette nouvelle, les slips de milliers de nerds s’envolent, les forums fêtent la mort du démon 505 Games, les anciens joueurs retéléchargent le jeu et les fans baisent les pieds d’Almir, lui pardonnant tous ses pêchés.

Pour continuer dans les nouvelles, OVERKILL annonce un nouveau personnage, une refonte complète du système de compétences, un an et demi de « suivi » supplémentaire pour PAYDAY 2 (comprenez : encore plus de DLCs) et carrément PAYDAY 3. Bref, les Krisprolls coulent à flot dans les bureaux et les Reddit érige déjà des monuments à la gloire de Starbreeze.

crimewave_wallpaperPendant ce temps, on se détourne de la catastrophe qu’est le suivi console du jeu : pour rappel, les versions Xbox 360 et PS3 furent abandonnées dans un état déplorable pour laisser place aux versions XB1 et PS4. Versions qui ne sont pas dans un meilleur état, OVERKILL tente de mettre le jeu à jour sur ces supports mais les formalités traînent en longueur, de ce fait les pauvres consoleux doivent se contenter d’une version bugguée et à moitié finie du simulateur de braquages. Les joueurs se sentent également abandonnés malgré les vidéos de suivi mensuelles qui se résument toutes par : « Désolé pour le retard, merci d’être patients, pas encore de date mais bientôt, vous aurez 10000$ et 3 DLCs pour compenser ;) ».

Gardons également à l’esprit la petite histoire d’un streameur connu dans la communauté répondant au nom de « MaliciousCarrot » qui s’est fait bannir de Steam pour avoir utilisé un mod afin obtenir tous les skins payants gratuitement. Le problème vient surtout du fait qu’un modérateur des forums Steam a avoué faire la même chose mais n’a reçu en châtiment qu’un avertissement. Bref, certains fans apprécient moyen le fait qu’être modo vous donne un passe gratuit pour faire des bêtises.

Pour finir donc, on peut se réjouir des progrès qu’a fait le studio pour racheter la confiance des joueurs après des mois d’insultes et de moqueries. Personnellement je trouve que leurs efforts sont très louables, mais ne baissons pas notre garde pour autant, car un coup fourré volontaire ou non peut toujours surgir, sans oublier que le jeu vous demande toujours de sortir votre porte-feuille si vous voulez profiter d’absolument tout le contenu. Un autre débat serait de savoir si PAYDAY 2 est toujours d’actualité et si un an de contenu supplémentaire est vraiment pertinent.

Reste à voir ce que l’E3 nous réserve.

Shadai

Rédacteur
Traduction et rédaction sont mes vocations

Voir ses autres articles

Dying Light, le simulateur de brisage de nuques
Chez OVERGRILL on fait chauffer votre carte bleue ou à point
Ô rage ! Ô verkill ! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?

à voir aussi